Comment prévenir les risques de panne d’un chauffage de SPA ?

Un Spa chez soi est un véritable bonheur, bien-être et détente assurés.
Pour maintenir cet équilibre en bon état de fonctionnement, il faut anticiper les dysfonctionnements, et éviter les désagréments, notamment les pannes de chauffage.

Pour cela il est impératif de respecter quelques règles de bonne utilisation et de les mettre en application au quotidien.

Il faut assurer le bon fonctionnement dans le temps, et appliquer quelques recommandations :

1/ La propreté de l’eau
-Nettoyer régulièrement les parties de votre spa pour éviter qu’il ne s’encrasse et ainsi, éviter de boucher, voire d’endommager, le système de filtration (c’est la première étape du traitement de l’eau de votre spa).
-Éviter de placer le spa sous un arbre.
-Ne pas manger dans le spa.
-Ne pas amener vos animaux domestiques dans le spa.

2/ La désinfection : traiter l’eau du spa avec un désinfectant du type brome ou chlore.

3/ L’équilibre de l’eau doit être contrôlée régulièrement.
-Cette étape d’entretien du spa est importante car l’équilibre de l’eau a une influence sur son traitement.
-Il est préférable pour éviter de polluer l’eau, de se doucher avant vos baignades. Vous éliminerez ainsi toute trace de transpiration et de produits cosmétiques.
-Le PH, l’alcalinité et la dureté de l’eau. (Corrigez les taux avec des produits spécialisés, voir notre article).

4/ La température : maintenir une température constante de l’eau de votre spa évite de trop solliciter le chauffage et à terme, et de risquer de le fragiliser.
Si le système de chauffage fonctionne, mais que la température ne s’affiche pas, il suffit de changer la sonde du thermostat qui est défectueuse.

5/ Le nettoyage des équipements : il faut nettoyer le spa en profondeur régulièrement, en fonction de son utilisation, au moins toutes les 2 semaines.
Nettoyer la ligne d’eau, la cuve, l’apparition du tartre et l’oxydation de la cuve, le couvercle ou couverture, le filtre dans le local technique. (Voir les produits et ustensiles adaptés)

6/ Saison hivernale : il est normal de baisser légèrement la température du spa lorsque l’on ne l’utilise pas. Toutefois, si l’on maintient l’eau trop froide, l’énergie nécessaire pour chauffer le spa risque de surcharger le système de chauffage. Ce qui peut entraîner une panne.
Le gel peut causer des dommages irréparables à votre spa. C’est pourquoi il faut maintenir l’eau à une température suffisamment élevée pour qu’elle ne gèle pas. Si vous ne désirez pas utiliser votre spa durant l’hiver, protéger votre spa à l’aide d’une bâche adaptée, videz-le et assurez-vous d’assécher les conduits.

Comme le dit le proverbe : Il vaut mieux prévenir que guérir !

Lors de l’achat de votre spa, il peut être avantageux de vous informer sur les garanties, les services d’entretiens et de réparations offerts par votre fournisseur spécialisé. Un entretien régulier peut aider à prévenir des dégâts plus importants et ainsi, prolonger la vie de votre spa.
Ce sont des facteurs à considérer lors du choix de votre fournisseur.

Vous aimerez aussi

Comment rafraîchir un spa

Comment rafraîchir un spa

Commençons par quelques informations sur les températures : Globalement, la température de l’eau de votre spa sera comprise entre 32°C et 38°C. Mais...